Portrait : Octobre Rouge [Académie Hip Hop Français, octobre 2002 – non publié]

Octobre Rouge, un nom pour le moins énigmatique pour un groupe de rap français. Mêlant Histoire (la révolution russe de 1917) et fiction («A la poursuite d’Octobre Rouge» le film avec Sean Connery), le groupe, qui existe depuis 1997, n’a pas choisi son nom par hasard. Deux points de vue qui tiennent à cœur à Logan, Grain d’Caf’ et DJ Shino : révolution musicale d’un côté, vision périscopique de l’autre. Le groupe avance en sous-marin ne se montrant que très rarement mais frappant fort à la manière de l’engin amphibie. Leur inspiration ? La vie de tous les jours, la vie du quartier. D’aucun diront que ce genre de groupes se compte par dizaines… à la différence près que pour eux, le quotidien n’est pas forcément sombre, le groupe faisant souvent preuve d’un certain humour. Conscients de ne pas apporter de thèmes nouveaux au moulin du rap, ils se font une obligation de traiter ces thèmes classiques avec un œil neuf, une vision inédite.

Autre moteur au groupe : le challenge, l’émulation. Ce qui est clair, c’est que le groupe veut rompre avec la monotonie actuelle du rap français où il devient de plus en plus difficile de différencier les groupes entre eux. Flow originaux, lyrics efficaces, le pari est réussi. Rien de très étonnant pour des gens qui voient le rap comme un art, quelque chose venant des tripes qui se doit d’avoir été longuement mûri.

Ancré dans l’underground, ne vivant que pour lui, le groupe se fait connaître par le biais des mix-tapes avant de torpiller en octobre 1999 les bacs des magasins spécialisés d’un premier maxi percutant dont Voodoo (Section Fu) assure la production. Sur «1918», Paris est à l’honneur : Logan revendique son appartenance à son quartier, Pigalle dans le 18ème, Grain d’Caf quant à lui au 19ème arrondissement parisien, Riquet. En face B, on retrouve «Argotrip», un morceau brillamment écrit où O.R. établit un véritable dictionnaire de l’argot parisien.

Le trio Grain d’Caf’, Logan, DJ Shino (toujours épaulé de très près par Voodoo) continue à naviguer en eaux-troubles de mix-tape en mix-tape avant de réitérer son exploit de 1999 au mois d’Aout 2000 avec un maxi trois titres. Le très original «En V.O.» (toujours produit par Voodoo), basé sur les sigles, devient rapidement et à juste titre un hit dans l’underground. Mais ce n’est pas le seul joyaux dont le maxi recèle.

Sur «Les 3 jours», Voodoo, toujours à la prod, passe derrière le micro et épaule Logan et Grain d’Caf’ pour ce qui deviendra l’hymne des «Sans nous», les appelés refusant de faire leur service militaire. L’humour est de rigueur et O.R. prouve au public qu’il est capable d’en avoir beaucoup.

«Bénévoles» marque la première apparition discographique de leur ex-collègue au sein de Collect’Or, le bien nommé Donkishot, qui assure avec brio la prod et un couplet. Ce morceau résume la position actuelle du collectif face au débat auto-production / major : rien ne sert d’aller titiller les majors tant qu’on n’a pas de public, le peu de moyen n’étant pas une excuse à une sortie de qualité. Pour eux, rien de tel que l’indépendance pour toucher le public underground, le temps de courtiser les majors et de vivre de leur passion viendra plus tard : l’essentiel est de sortir des maxis de qualité, de toucher le plus de gens possible… ce qu’ils font et plutôt bien.

Cependant, la loi du biz est rude et on a vu bon nombre de groupes sombrer dans les oubliettes pour ne pas avoir suffisamment rappeler au public son existence. O.R. a retenu la leçon et abreuve continuellement les bacs de nouvelles sorties. Sorti début 2002, leur troisième maxi voit l’affirmation d’un fait qu’on soupçonnait depuis un moment chez le duo : un gros penchant pour les substances illicites fumables. Sur deux titres, Octobre Rouge décrit tour à tour l’opulence et la pénurie de beuh avant de s’interroger sur le très bon « Sans réponse » sur le pourquoi du comment de la vie et du mal être de chacun d’entre nous.

Octobre sera définitivement rouge puisque c’est le mois qu’à choisi le groupe pour sortir son premier album solo « 24 sur 7 ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s